Les Critiques de Films de Kaal, Roxy & Cie.

Kaal, Roxy, oldspider, Raino et Mr. H', cinq timbrés qui donnent leur avis sur leurs sorties ciné avec humour et langage fleuri.

19 décembre 2012

Les Mondes de Ralph

Les-Mondes-de-Ralph-Affiche-France1

Les Mondes de Ralph

Sorti en salle le 5 décembre 2012

Réalisé par Rich Moore

Avec les voix françaises de François-Xavier Demaison, Dorothée Pousséo, Donald Reignoux....

Film américain, Genre : Insert Coin

Durée : 1h41

 


Synopsis :

Dans une salle d’arcade, Ralph la casse est le héros mal aimé d’un jeu des années 80. Son rôle est simple : il casse tout ! Pourtant il ne rêve que d’une chose, être aimé de tous…
Vanellope Van Schweetz quant à elle, évolue dans un jeu de course, fabriqué uniquement de sucreries. Son gros défaut : être une erreur de programme, ce qui lui vaut d’être interdite de course et rejetée de tous…
Ces deux personnages n’auraient jamais dû se croiser… et pourtant, Ralph va bousculer les règles et voyager à travers les différents mondes de la salle d’arcade pour atteindre son but : prouver à tous qu’il peut devenir un héros… Ensemble, arriveront-ils à atteindre leurs rêves ?

Les Mondes de Ralph - Bande Annonce

 

Critique de Kaal :

Hymne aux geek, aux nerd, bref, à tous les boutonneux, les glandeurs, les chercheurs en histoire, les chômeurs, les gamins trop gâtés, les gameuses, les nostal-geeks : ce film est pour vous.
Ouais, le rétrogaming est à la mode, quoique TF1 en dise. Le jeu vidéo, c'est cool. Avoir des grosses lunettes bleues, c'est cool. Avoir un t-shirt Pikachu, c'est cool (sauf avec une veste de costard, hein oldspider !). Vous l'aurez compris, Les Mondes de Ralph surfe sur cette vague nouvelle qu'est l'univers ludique virtuel. Et c'est John Lasseter qui a encore eu le nez creux.

On se retrouve dans une salle d'arcade et plus précisément dans les machines de jeu où les héros et vilains se côtoient après la fermeture du bazar. Dès le départ, les références pleuvent dans tous les sens, les plus aguerris seront comblés. On apprécie vraiment les subtilités pour présenter des personnages de jeux vidéo tel que Sonic, Pac-Man, Zangief, M. Bison et bien d'autres ! De plus, les graphismes sont vraiment bien foutus, on en prend plein les mirettes. C'est aut' chose que la Dreamcast !
Pour ce qui est de l'histoire, c'est assez bien fichu aussi. Le personnage de Ralph, gros bourrin pas futé, est attachant tout comme la p'tite saloperie Vanellope qui a vraiment le don de péter les noix du colosse. Les autres personnages ont aussi un fond bien construit avec plusieurs rebondissements pas dégueus. Bon, il ne faut pas oublier que c'est aussi pour les gosses, on a donc quelques scènes qui volent pas bien haut et parfois des dialogues bas de plafond du style "Je suis un méchant... et c'est bien !". Ok... on s'en cogne un peu non ? Mais bon, ne boudons notre plaisir, c'est du bon boulot.

Les Mondes de Ralph est donc un très bon film d'animation, probablement le meilleur de l'année (ouais, soyons ouf !) qui plaira aux enfants adeptes de jolies images et de gags explicites. Il plaira aussi aux adultes -mêmes les barbus- qui apprécieront les références ainsi que l'histoire, bien gaulée. Vous l'avez peut-être entendu sur notre page, une suite est déjà prévue avec de nouveaux héros de jeux vidéo comme Mario. Allez, Game Over et à très vite Ralph !

Note : etoile_jauneetoile_jauneetoile_jauneetoile_jauneEtoile_vide

Les-Mondes-de-Ralph-Photo-Promo-03

l

 

Posté par KR-itiques à 19:43 - Sorties Cinéma - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Contrairement à toi, je l'ai trouvé bien (il faut bien l'avouer quand même), mais niveau animation, je l'ai trouvé un peu juste: les mondes sont quand même pas mal vides et les persos simplistes. Bien sûr ça vient du postulat de départ (ce sont de vieux jeux) mais ça reste léger. Au contraire, j'ai trouvé les 5 légendes nettement au dessus!! Pour une fois Dreamworks la mets profond à Disney Pixar...

    Posté par Hugo, 19 décembre 2012 à 20:33
  • Le graphisme est tout-à-fait à la hauteur, j'ai bien aimé l'image lissée et les couleurs superbes. Pour l'histoire, j'ai trouvé ça moyen. Mon fils de 7 ans a bien aimé sur le coup, mais n'en a pas reparlé (contraitement à d'autres films qu'il a vus et dont il reparle régulièrement). Mais ça reste pas mal dans l'ensemble, il n'y a pas vraiment de temps morts. Merci pour ta critique et bonne journée.

    Posté par abby, 20 décembre 2012 à 10:27
  • Mouais, franchement, je ne suis pas aussi enthousiaste. Je me suis ennuyé, j'ai trouvé l'ensemble moyen, pas drôle avec une intrigue secondaire parfaitement inutile (celle du bug passe à la trappe pendant une bonne demie-heure). J'ai largement préféré l'Age de Glace 4 cette année. Mais c'est sûr que niveau graphisme, Les Mondes de Ralph c'est le top.

    Posté par 2flicsamiami, 20 décembre 2012 à 13:42
  • @Hugo :Je n'ai pas eu envie de voir Les 5 légendes, donc je ne peux pas comparer.
    @abby : c'est vrai que pour les gosses, les couleurs claquent et le jeu Sugar Rush a du lui plaire. Après, il y a peut etre trop de personnages pour que ton fils soit marqué.

    Posté par Kaal, 20 décembre 2012 à 13:43
  • C'est pas le meilleur animé de l'année (l'âge de glace 4 est au dessus) mais ce film d'animation est vraiment très bon. Précisons qu'il s'agit d'un Disney seul et non d'un Pixar!

    Posté par antoine, 20 décembre 2012 à 13:58
  • 1) L'Age de Glace 4 est un navet.
    2) Pixar fait parti de Walt Disney Animation Studios. Donc, si, c'est un Pixar.

    Posté par Kaal, 20 décembre 2012 à 17:29
  • Sans ètre un fan de Dreamworks, il faut bien reconnaitre qu'ils ont enfoncé Disney et bien profond. D'u cote, on a les cinq légendes avec un très bonne histoire magnifiquement réalisé et un des meilleurs film d'animation de l'année 2012, de l'autre, on a les mondes de ralph ou, passé les 30 première minutes, il ne ne se passe plus rien, on a droit à une gamine sideckiks gonflante et une morale genre : "il fait croire en toi" asséné à coup de burin. Bref, Dreamworks 1 et Disney 0.

    Posté par titi70, 02 avril 2013 à 11:32

Poster un commentaire







 
Les Kritiques